samedi 4 avril 2020

plantes bulbeuses et et tubéreuses

La liste des variétés bulbeuses ou tubéreuses pouvant sue cultiver au bord de mer est importante :

  • Agapanthe
  • Allium
  • amaryllis
  • Cyclamen
  • Endymion
  • Iris
  • Narcisse

Choix des plantes au bord de la mer

Le choix des plantes à disposer au bord de la mer est primordial. 

Lorsque on parle de bord de mer il est nécessaire de distinguer deux notions : les  plantes de bord de mer (qui résistent au vent, embruns…), et plantes de climat doux (qui aiment le climat tempéré du littoral).

La liste des végétaux présentés sur ces pages distinguent les variétés qui résistent (1ère, 2ème et 3ème ligne), des variétés qui n’aiment pas les embruns mais qui apprécient la douceur, la luminosité du climat côtier.

  • 1ère ligne : Zone exposée : La distance est souvent inférieur à 100 m. Ils constituent un premier écran. Les plus adaptés sont les plus bas touffu buissonnant. Il existe beaucoup de plantes vivaces donc basses adaptés en première ligne. A contrario le choix des grands végétaux est restreint.
  • 2ème ligne : Zone semi abritée : De 2 à 500 m. Zone semi-abrité. Proche du rivage mais abrité des embruns. Supporte quelques embruns. On peut parler de distance minimum de plantation par rapport à la mer (en général de 100 à 300m). Ils ont besoin d’une atténuation des effets directs des éléments naturels .Celle ci peut être aussi bien associé par un premier écran végétal que par une déclivité naturelle du terrain.
  • 3ème ligne : Zone abritée : 500m et plus. Ils supportent le sel en légère quantité dans l’air et dans le sol. Soumise à l’air marin atténué par des écrans naturels ou autres. Suivant l’importance des premiers écrans entre 100 et 500 m du rivage.
  • Plantes pour climat doux : éviter le vent et les embruns

Le climat du bord de mer permet d’avoir un choix de plantes très important. La plantation d’écrans végétaux permet de cultiver beaucoup de plantes qui profitent des avantages du climat marin sans en connaître les inconvénients.

D’autre part, plusieurs espèces sont très résistantes aux embruns ainsi qu’au vent mais elles ne supportent pas le froid. C’est le cas de l’Hebe franciscana ‘BlueGem’ ou du Coprosma repens. Ces espèces donnent de très bons résultats sur les pointes Finistérienne abritées des vents froids (Est et Nord).

Vivaces résistantes au bord de mer

Cette liste n'est pas exhaustive mais devrait vous faciliter la tâche quant au choix de quelques  espèces assez communes.

Je les ai classé selon une valeur subjective de résistance au vent et au sel : 1ère, 2ème ou  3ème ligne .

La température donne une indication des lieux ou on peut implanter ces variétés. Le vent accroit l'effet de sensibilité au froid.

nom Nom Fancais   Developpement Rusticite  
Acaena microphylla   Persistant <50cm -10 1ère ligne
Achillea millefolium   Persistant <50cm -15 2è ligne
Aeonium arboreum   Persistant <50cm -4 2è ligne
Agapanthus praecox group Tinker Bell   Caduque <50cm -10 2è ligne
Agapanthus praecox group Peter Pan   Semi Persistant <50cm -10 2è ligne
Agapanthus umbellatus A. africanus Lys du Nil Persistant <1m -12 2è ligne
Agathea coelestis Felicia Aster du Cap, Marguerite du Cap Persistant <50cm -5 2è ligne
Aloysia triphylla Verveine citronelle Persistant <1m -10 3è ligne
Anthemis Argyranthemum Anthemis Persistant <1m -11 2è ligne
Anthemis cupaniana   Persistant <50cm -10 2è ligne
Anthemis nobilis Camomille romaine Caduque <50cm -15 1ère ligne
Aptenia cordifolia lithocarpus cordifolius Ficoide Persistant <50cm -6 1ère ligne
Arctotis venedium Oreille d'ours Persistant <50cm -3 2è ligne
Armeria maritima statice armeria Gazon d'Espagne Persistant <50cm -15 1ère ligne
Astericus maritimus Astérolide maritime Persistant <50cm -5 1ère ligne
calocepahlus brownii   Persistant <50cm -5 2è ligne
Campanula muralis C. portenschlagiana campanule des murs Persistant <50cm -25 2è ligne
Centranthus ruber Valériane, Lilas d'espagne Caduque <50cm -15 2è ligne
Convolvulus mauritanicus sabatius Liseron de Mauritanie Caduque <50cm -10 2è ligne
Crambe cordifolia chou nuange blanc, cramb Caduque <50cm -20 2è ligne
Crambe maritima Chou marin, Crambe maritime Caduque <50cm -20 1ère ligne
Crocosmia masonorum Montbretia   Persistant <1m -20 3è ligne
Delosperma cooperi Ficoide vivace Persistant <50cm -10 2è ligne
Delosperma lineare D. nubigenum   Persistant <50cm -10 2è ligne
Dierama pendula dierama ensifolium Canne à Pêche de Vénus Persistant <1m -7 2è ligne
Dimorphoteca Dimorphotèque Persistant <50cm -6 2è ligne
Echium fastuosum E. candicans Vipérine de madère, echium de madère, pride of madeira Persistant <1m -5 1ère ligne
Erigeron glaucus E. leiomerus Vergette Persistant <50cm -10 1ère ligne
Erigeron karvinskyanus Vittadinia triloba, Erigeron mucronatus Vergette Persistant <50cm -9 2è ligne
Erysimum linifolium 'Bowles Mauve' Cheiranthus Giroflée arbustive Persistant <50cm -8 1ère ligne
Eschscholzia californica pavot de californie caduque <50cm -12 1ère ligne
Euphorbia characias 'Wulfenii' E. veneta Euphorbe Persistant <1m -15 2è ligne
Fascicularia bicolor F andina   Persistant <50cm -5 1ère ligne
Felicia amelloides Marguerite du cap, Paquerette bleu   Persistant <50cm -6 1ère ligne
Frankenia laevis bruyère marine. Frankenie lisse Persistant <50cm -13 1ère ligne
Gaillardia Gaillarde Semi Persistant <50cm -15 3è ligne
Gazania rigens   Persistant <50cm -5 2è ligne
geranium sanguineum geranium sanguin Semi Persistant <50cm -15 1ère ligne
Gnaphalium lanatum   Persistant <1m -5 2è ligne
Gnaphalium microphylum   Persistant <1m -5 2è ligne
Helianthemum Hélianthème Persistant <50cm -15 2è ligne
helichrysum italicum Plante curry Persistant <50cm -13 1ère ligne
Helichrysum petiolatum Gnaphalium p.   Persistant <1m -4 2è ligne
Lampranthus Ficoide Persistant <50cm -5 2è ligne
Lantana camara   Caduque <1m -4 2è ligne
Lantana sellowiana montevidensis   Caduque <50cm -8 2è ligne
Lithodora diffusa 'Hevenly blue' Grémil Persistant <50cm -15 1ère ligne
Leucanthemum maximum marguerite marguerite Persistant <1m -20 2è ligne
Matthiola incana giroflée des fleuristes, violier, quarantaine Persistant <50cm -20 1ère ligne
Osteospermum ecklonis Dimorphoteca ecklonis Marguerite du cap Persistant <50cm -6 2è ligne
Othonopsis cheirifolia Hertia cheirifolia   Persistant <50cm -12 1ère ligne
Salvia microphylla grahamii Sauge Semi Persistant <1m -10 2è ligne
Salvia officinalis Sauge officinale Persistant <50cm -15 2è ligne
sedum acre Poivre des murailles Persistant <50cm -15 1ère ligne
Sedum spectabile   Persistant <50cm -15 1ère ligne
Silene maritima Silène maritime Caduque <50cm -20 1ère ligne
Thymus serpyllum Thym serpolet Persistant <50cm -20 1ère ligne
Verbena bonariensis Verveine de Buenos Air Caduque 1 à 2m -9 2è ligne

Les rosiers au bord de mer

Il y a beaucoup à dire sur les rosiers au bord de la mer. Les roses font partie des plantes les plus célèbre. Cependant il y a peu ou pas de documentation sur les variétés qui résistent aux embruns. Les informations des variétés décrites ci-dessous ont été glanées essentiellement sur l'expérience de jardins.

Je liste ici tous ce que j'ai entendu ou vu sur le rosier et sa résistances au vent et au sel

Dans le différentes listes  on a en général pour origine botanique quelques espèces :

  • Les rosiers rugosa : on les retrouve sur les côtes au Japon
  • Les rosiers wichuriana : falaise du japon, ils ont donné naissance à plusieurs hybrides de grimpants et lianes ('Dorothy Perkings' , 'American Pillar'  ...)
  • Les rosiers pimpinellifolia (R spinosissima) Rosier pimprenelles : cotes ouest européennes
  • Les rosiers sempervirens

 

Une des caractéristiques de ces rosiers (pas tous) est qu'ils sont résistants aux maladies : l'oidium et le marsonina.

Si vous choissisez un Rosier pour le climat humide de bord de mer, veillez  ce qu'ils soint résistants à ces deux maladies.

Afin de vous présenter les rosiers qui tiennent au bord de la mer je vais vous présenter les rosiers selon une classification classique

Rosiers buisson à fleurs groupées

Ils sont pour la plupart d'origine hybrides assez complexe.

  • Rosier dynastie
  • Rosier Queen Elisabeth
  • Rosier Iceberg = Fée des neiges
  • Rosier Paul mac Cartney

Rosiers buisson grandes fleurs

Comme pour les buisson à fleurs groupées leur qualités sont la floribondité ainsi que la couleur, la beauté de la fleur...

  • Rosier Crèpe de Chine

Paysagers arbustifs

Dans cette famille on commence  à trouver des sujets intéressants.

  • Rosier Bonica
  • Rosier Denise grey
  • Rosier Lavender Dream
  • Rosier Lutin
  • Rosier Pink Panoramic
  • Rosier Robin Hood
  • Rosier rugosa et variétés : 'Admiration', 'Blanc double de coubert', 'FJ Grootendorst', 'Passion', 'Pink Grootendorst', 'Fimbriata', 'Rote Max Graf', 'Thérèze Bugnet', 'Rose à parfum de l'hay', 'Hansa'... 
  • Rosier Rusch

Rosier paysagers couvre-sol

La aussi il y a beaucoup de pistes intéressantes. Baucoup de variétés sont a mon avis a essayer

  • Rosier Emera
  • Rosier Alba meillandecor
  • Rosier kiki rose
  • Rosier Pablito
  • Rosier Rouge meillandecor
  • Rosier Swany

Rosiers anciens

Sous le terme ancien on a des rosiers arbuste, buisson à fleurs groupés ou à grande fleurs.

Ce qui est intéressant c'est que on connait mieux leur origine botanique, ainsi on peut supposer une certaine résistance au bord de la mer

Rosiers grimpants grandes fleurs

  • Rosier zephrine Drouin
  • Rosier Polka


Rosiers grimpants fleurs groupées

  • Rosier Alberic Barbier 
  • Rosier Albertine
  • Rosier American Pillar
  • Rosier Danse de Sylphe
  • Rosier Dorothy Perkings
  • Rosier Excelsa
  • Rosier Kalinka
  • Rosier New Dawn

 

Au bord de mer ils demanderont une attention particulière : 

Si vous avez la possibilité protégez les.

Mais surtout amendez bien le sol et régulièrement avec du compost

Dans un sol sableux ajouter (ou remplacer) du terreau

Dans un sol acide apportez de la chaux

Le Pin - Pinus au bord de mer

Le Pin est le conifère par excellence des régions ventées : On trouve le Pin parasol dans le midi, le Pin des landes dans le sud ouest de la France, mais aussi le Pin noir d’Autriche, le Pin insignis dans les région plus douces…

Les Pin sont essentiellement des essences forestières, très employées pour le reboisement et donc d’une très grande importance économique. Beaucoup d’espèces essentiellement à développement modéré se rencontre dans les jardins.

On rencontre couramment  près de 10 espèces de Pin dans le commerce : Pin insignis (Pin de Monterey), Pin mugho mugus, Pin noir d’autriche (Pinus nigra var austriaca), Pin maritime (P pinaster), Pin parasol (P pinea), Pin sylvestre, Pinus parviflora ‘Glauca’, Pinus strobus, Pinus wallichiana (griffithii)…

Certains n’aiment pas le voisinage du vent et du sel : Pinus parviflora, Pinus sylvestris (Pin sylvstre), Pinus strobus (pin de weymouth), Pinus wallichiana (griffithii).

C’est un arbre résineux avec des feuilles en forme d’aiguilles groupées par 2 à 5.

Le fruit se nomme pin, il est formé par l’accroissement du cône femelle.

A la plantation ils sont moins rustiques au froid. Il peut être bon de les protéger les premières années en associant des arbustes.

Ils croissent dans des sols pauvres pour la plupart ce qui convient parfaitement au bord de la mer. Les sols du bord de mer peuvent être très calcaire ou très acide. Il est bon de connaître les exigences des espèces :

  Ne supporte pas le calcaire : Supporte un peu le calcaire : Résistant au calcaire : 1ère ligne :  2è ligne :
Pinus contorta : Beach pine (Pin des plages !) x     X  
Pinus halepensis : Pin d’alep     x   X
Pinus laricio : Pin de corse x       X
Pinus laricio var.nigricans austriaca : Pinus nigra var austriaca ; Pin noir d’Autriche      x   x
Pinus mugho , Pinus montana : Pin des montagnes     x   X
Pinus muricata : Pin de l’évêque    x    x  
Pinus pinaster ou maritima : Pin maritime  x     X  
Pinus pinea : Pin parasol, Pin pignon x    
Pinus radiata ou Pinus insignis : Pin de Monterey        x  
Pinus thumbergii : Pin noir du Japon x     X  
           

Pinus contorta : Pinus bolanderi – Beach pine (Pin des plages !)

autre nom : Pin de Murray, Pin tortillé

Origine : Littoral Pacifique de l’Amérique du Nord de l’Alaska à la Californie.

C’est un excellent brise vent, rustique. Aux Etats-Unis on l’apelle Beach Pine soit pin des plages, c’est en effet son habitat naturel.
Il a peu de valeur décorative : son feuillage est vert foncé, ses aiguilles courtes, son port tortueux. Il est fort pitoresque avec sa cime dense et arrondie, son écorce brun rouge foncé,marquée d’orange et de violacé, ses rameaux orangés et ses feuilles vert jaunâtre à reflet métalliques. Il ne dépasse pas 10m de haut, avec un tronc plus ou moins flexueux et tourmenté.

C’est une essence forestière importante en Angleterre qui s’adapte bien aux sols tourbeux de l’Ouest.
Il croit en sol très pauvre, sableux. Il supporte très bien les vents les plus violents, ce qui le rend fort précieux pour retenir les dunes. Il ne supporte pas le calcaire ni les sols lourds et compacts.

Pinus halepensis – Pin d’Alep, Pin de Jerusalem

Origine : Pourtour méditerranéen, de l’espagne jusqu’en Asie mineure.

C’est le Pin familier sur les sols sec en montagne et près des côtes de la Méditerranée. Il atteint 20m. Son écorce est brun rougeâtre, profondément fissurée.  On le reconnaît à ses branches et à ses rameaux gris pale presque blancs. Ses aiguilles sont longues et minces, groupées par deux. Ses cônes sont rougeâtre. Son bois a peu d’intérêt, on y extrait de sa résine de l’essence de thérébinthe et en Grèce, elle entre dans la composition du vin réisné. Il résite à plus de -10°C mais il est gélif surtout lorsque’l es jeune : -6.

Pinus laricio : Pinus nigra var. maritima - Pin de Corse

Origine : Corse, Sardaigne, Sicile, Italie

Arbre élancé qui peut atteindre 40m de Haut. Type qui a donné  naissance à tout un groupe de pins qui possèdent des caractéritiques similaires. Ils supportent une grande variété de sol différents, le vent et les embruns. Ce sont de grands arbres de croissance assez rapide, ce qui leur donne un aspect un peu ingrat dans les premières années. Son écorce brune est rugueuse. Ses aiguilles sont groupées par deux. Le pin de Corse diffère de ses sous-espèces par le port des branches, à anlge droit par rapport au tronc élancé.
Il préfère les sols sablonneux et secs il est calcifuge (craint le calcaire). C’est lui qui résisterait le moins bien à un sol très calcaire, et le mieux aux embruns très chargés de sel de méditerranée.
Dans sa région d’origine, il est utilisé comme brise vent et planté aussi pour son bois.

Pinus laricio var.nigricans austriaca : Pinus nigra var austriaca -  Pin noir d’Autriche

Origine :  Autriche, Italie, Balkan

Cet arbe atteint 20m à 30m. (moins haut que le pin laricio) Il est très répandu en Europe centrale et méridionale. Son port est conique large puis en parasol. Les branches  garnissent la base  lorsqu’il est jeune. Ses branches les plus élevées sont sombres brun noirâtre, ses rameaux sont fauves ou jaunâtre, ses aiguilles robustes, ses bourgeons ovoides. Cône de 3 à 8cm.
Il préfère supporte les terrains calcaires et lourds, moins bien les sols siliceux.

Il a été Introduit dans les bois et parcs du littoral de la manche, à partir des côtes du nord. On les plante comme brise vent, en isolé, en groupe ou en boisement.

Pinus mugho , Pinus montana  – Pin des montagnes

Origine : Indigène en France dans les pyrénées et les alpes. Tyrol à 2000m alpes orientales et les carpates.

Il ne dépasse jamais 3m. Son port est étalé et donc adapté à résister au poid de la neige. Il se développeme assez rapidement. Son feuillage est très dense. Ses aiguilles sont vert soutenu, et ses jeunes pousses vert tendre.
La nature du sol (même calcaire) et les températures les plus basses lui importent peu. Il peut filtrer les vents violents au bord de mer.

Pinus muricata : Pin de l’évêque

Origine : Californie au bord de la mer côte rocheuse

Atteint 15 à 20m. Les anglais l’apellent Pin de lévêque (Bishop’s pine). Son port est dense et étalé et reste garni jusqu’à la base, ou ses premières branches forment commeun large juppon. Ses aiguilles sont dures vertes foncé  au début de sa croissance, puis bleuissent par la suite. Il accepte plus facilemnt le froid et le calcaire. Les tentatives de reboisement en France semblent avoir été ébandonnées.

Pinus pinaster ou maritima – Pin maritime, Pin des Landes

Origine : Ouest du bassin méditerranéen et Afrique du Nord, il est naturalisé du Portugal à la France. Il a été introduit dans les dunes littorales dans les landes pour fixer le sable et boiser les terrains marécageux et parfois pour la production de l’essence de thérébinthe naturelle (gemmage). Il acidifie beaucoup les sols. On le rencotnre aussi dans les Maures et Esterel ou les sols sont acides.

Sa cime aplatie peut atteindre 30m de haut. Son écorce est brun rougeâtre et profondément fissurée.  Les cônes ou pomme de pin peuvent atteindre 15cm de long et persistent dans l’arbe pendant des années. Ils sont souvent groupés en grappe. Les aiguilles sontd’un beau vert groupées par deux.
Il s’adapte tout a fait à la zone littorale. Il préfère les sols acide et refuse les sols trop calcaires. Il supporte un sol maigre mais un sol profond lui assure une croissance rapide. Il très répandu sur le littoral, il est utilisé pour le reboisement et la fixation des dunes.

Pinus pinea : Pin parasol, Pin pignon

Orignie : Bassin méditerranéen

Cet arbre qui atteint 15m est caractérisitque par sa couronne large arrondie en forme de parasol. Sa feuille est vert foncé glauque, souple réunie par 2 jusqu’à 18cm de long. Les cônes sessiles globuleux souvent solitaire restent fermés trois ans, donnent des graines commestibles (pignons).  Son écorce brun rougeâtre forme de longues plaques.
Il aime les sols poreux, supporte bien les sols calcaires. Accorder lui un emplacement  lumineux, chaud. Il va très bien en isolé, pour une zone d’ombrage.
Il résiste mieux au froid lorsqu’il a eu un été bien ensoleillé.

A la plantation arrimer le bien à l’aide d’un ou plusieurs tuteurs afin que son tronc reste bien droit.

Pinus radiata ou Pinus insignis – Pin de Monterey

Origine : Pénisule de Monterey en Californie.

20m à 30m. C’est un arbre de taille imposante et résistant au vent. Son port est d’abord conique puis sa cime devient arrondie. Il pousse rapidement il est capable de dépasser 30 mètres de haut, doté d’un puissant houppier à fortes branches. Ses branches aux extrémités sont recourbées.
Ses aiguilles sontvert vif. 3 aiguilles de 10 à 14cm de long souple. C’est un arbre d’une grande beauté. Ses cônes restent longtemps sur l’arbre jusqu’à 15cm.
Ses fleurs mâles et femelles sont distinctes mais portées par un même individu : nombreux sacs de pollen pour les éléments mâles, fleurs femelles sur un court pédoncule évoluant en cônes dissymétriques de grosse taille.
Il est  sensible au froid dans jeune age : – 15°C. Très sensible au froid qui nécrose ses aiguilles et peut l’anéantir en dessous de -15°c. Craignant les sécheresses prolongées, c’est sur la frange littorale qu’il s’exprime le mieux, d’autant qu’il résiste très bien aux embruns.
Il aime les sols légers sableux.  Il est peu exigeant vis à vis de la richesse minérale. Il ne résiste ni au calcaire, ni aux sols mal drainés, ni  à l’atmosphère déssechante.

On le plante en isolé, groupe, comme brise vent. C’est peut être le meilleur pin brise vent.
Il est exploitable à partir de 50 ans. Sa longévité est importante pour un pin, excédant deux siècles.
C’est pourtant une essence employée à grande échelle au niveau mondial pour des boisements de production, notamment dans l’hémisphère sud : papeterie et en caisserie (Nouvelle Zélande, Australie, Chili et Afrique du Sud).

En Bretagne, hormis quelques rares essais en production sylvicole, c’est avant tout sur le littoral qu’on rencontre le pin de Monterey, où il constitue un élément  paysager de la frange côtière et une essence de protection contre le vent et l’érosion.

Avec le Cyprès de Lambert, le pin de Monterey est une essence incontournable du littoral dont il forge les paysages.

Pinus thumbergii  – Pin noir du Japon, Pin de Thumberg

Ce Pin qui atteint 35m est voisin du Pin de Monterey. Ils se se régale des embruns à conditions que l’atmosphère soit humide.
Il est calcifuge il aime les sols pauvres, acides et sableux.

Orignie : Il pousse à l’état spontané à la limite des vagues au Japon

 

En ce moment...

Contact

Téléphone bureau : 02 98 74 53 59  Jardinerie : 02 98 74 56 03

adresse : Kernon 29790 CONFORT MEILARS

statistique site ladan

Visiteurs
1
Articles
171
Liens internet
6
Compteur d'affichages des articles
744561

Informations

Mentions légales

SARL Pépinières Ladan

Conditions
A propos

qui est en ligne site ladan

Nous avons 8 invités et aucun membre en ligne

[ Reset Settings ]